Haute-Garonne/Gers/Ariège
05 61 48 12 63
contact @ unass-midipy.fr

Sirènes d’Alerte (RNA – SAIP)

Secourisme - Formation - Solidarité

Sirènes d’Alerte (RNA – SAIP)

Régulièrement interrogé en poste de secours ou en formation, nous vous proposons aujourd’hui un rapide article sur le réseau national d’alerte (RNA) dont la mission principale est le système d’alerte et d’information aux populations (SAIP).

Environ 4 500 sirènes, réparties sur le territoire national, sonnent traditionnellement le premier mercredi de chaque mois à 12h15 s’agissant de la Haute-Garonne, du Gers, et de l’Ariège, ainsi que des départements situés en Région Occitanie.

Crée en 1948, ce réseau à été instauré pour faire face à des attaques aériennes. Depuis, son usage à été étendu à diverses situations hypothétiques : catastrophe naturelle, accident industriel… Le déclenchement appartient au Maire pour les sirènes situés sur sa commune, au Préfet sur son département, et au niveau national par le Ministre de l’Intérieur.

En cas d’alerte, il faut :
En premier lieu, distinguer s’il s’agit d’un essai ou d’un déclenchement réel :

Le signal d’alerte : 3 séquences d’1 minute et 41 secondes, séparées par un silence
Le signal de fin d’alerte : son continu de 30 secondes
Les essais mensuels : 1 séquence d’1 minute et 41 secondes le premier mercredi de chaque mois à midi. Certains cas justifient des exercices (installation d’une nouvelle sirène, maintenance, etc…), aussi vous pouvez consulter les communiqués de presse sur l’espace Presse de la Préfecture.

Au signal REEL, il faut :

  • Rejoindre sans délai un local clos, de préférence sans fenêtre, en bouchant si possible soigneusement les ouvertures (fentes, portes, aérations, cheminées….)
  • Arrêter climatisation, chauffage et ventilation
  • Se mettre à l’écoute de la radio

Ce qu’il ne faut pas faire :

  • Rester dans son véhicule.
  • Aller chercher les enfants à l’école (les enseignants se chargent de leur sécurité)
  • Téléphoner (les réseaux doivent rester disponibles pour les secours)
  • Rester près des vitres
  • Ouvrir les fenêtres pour savoir ce qui se passe dehors
  • Allumer une quelconque flamme (risque d’explosion)
  • Quitter l’abri sans consigne des autorités

Des consignes spécifiques sont également applicables pour chaque risque : par exemple, en cas de risque de rupture de barrage, il faut rejoindre un point haut de la commune.

Dans tous les cas, suivre les consignes des autorités.

Plus d’informations sur : www.haute-garonne.gouv.fr/saip. Vous pouvez également demandez plus de renseignement lors des formations de l’UNASS Midi-Pyrénées, auprès de votre formateur 😉